Ajax loader
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies.
Joseph-Marie Vien (1716-1809)
Joseph-Marie Vien (1716-1809)

Joseph-Marie Vien (1716-1809), fils de serrurier, commence sa formation de peintre dans l'atelier de Natoire avant de partir pour Rome en 1743. Les fouilles de Pompéi et d'Herculanum raniment la passion de l'Antique en Europe au moment où il séjourne en Italie. Il obtient le grand prix de Rome en 1745 et revient à Paris en 1750. Il est soutenu par le comte de Caylus qui l'incite à peindre d'après nature et l'antique et dont le goût pour l'archéologie et les antiquités l'encourage dans la voie d'une peinture en rupture avec le Rococo. Précurseur de la peinture néo-classique, Vien connu le règne de Louis XV et l'Empire et eut, au cours de cette longue carrière, de nombreux élèves dont Jacques-Louis David qui devint le chef de file de l'école initiée par son vieux maître. A sa mort en 1809, Napoléon lui offre des funérailles nationales et les honneurs du Panthéon.

00-012903
Vien Joseph Marie, l'Aîné (1716-1809)
Nantes, musée d'Arts
Page
sur 1
Affichage
Résultats par page
Sélection active
Gérer mes sélections