Ajax loader
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez les cookies.
Les fameux cabarets de Montmartre
Les fameux cabarets de Montmartre
Lieux festifs par excellence, les cabarets tels que le Moulin Rouge, le Divan Japonais, les Folies Bergères, le Moulin de la Galette, Au lapin agile, le Chat Noir, où les artistes du moment déploient leur talent, deviennent une source d'inspiration extraordinaire pour les peintres, dessinateurs et affichistes.

Le Moulin Rouge, fondé par Charles Zidler et les frères Oller ouvre ses portes Boulevard de Clichy le 6 Octobre 1889. Adolphe Willette y crée un décor totalement nouveau. Etablissement surmonté d'un moulin rouge, il devient le premier bâtiment électrifié de Paris aussi connu que la Tour Eiffel. Toulouse-Lautrec l'immortalise en affiches. Incendié le 27 février 1915, sa reconstruction démarre en 1929. Ce lieu devient un dancing et cinéma puis à nouveau un cabaret où se produisent les têtes d'affiche comme Mistinguett, Maurice Chevalier, Edith Piaf.

Le Divan japonais (situé rue des Martyrs et portant à l'origine le nom de brasserie des Martyrs) baptisé ainsi en raison de son décor japonisant, devient en 1873 le café-concert fréquenté par la bohème : les dessinateurs Forain, Steinlen et le peintre Willette le fréquentent assidument. Yvette Guilbert, chanteuse, par sa présence crée l'âme de cet endroit.

Le Moulin de la Galette, magnifié par Auguste Renoir par son célèbre " Bal au Moulin de la Galette " est une guinguette de plein-air, construite sur l'emplacement d'un ancien moulin proche du Moulin Rouge, rue Lepic. Lieu de plaisirs fréquenté par le petit peuple de Paris, on y danse, on y boit. La Goulue y fait ses débuts.

Les Folies-Bergères, fameuse salle de spectacle parisienne, rue Richer, est inaugurée le 2 Mai 1869. En 1886, son directeur artistique Edouard Marchand y crée la revue de music-Hall. Les programmes sont variés avec illusionniste, charmeuse de serpents, cirque, troupe de girls. Loïs Fuller y danse en faisant tournoyer ses voiles, enflammant le public.

Au lapin agile, cabaret situé 22 rue des saules,est racheté par Aristide Bruant et devient le lieu favori de la bohème. L'enseigne est réalisée par le caricaturiste André Gill.

Le cabaret du Chat Noir est fondé par Rodolphe Salis en 1881est situé boulevard Rochechouart. Fréquenté par le beau monde et les intellectuels, il accueille de nombreux spectacles du Théâtre d'ombres créé en 1886 par Henri Rivière et Henry Somm. Le Chat Noir doit son nom sans-doute à un conte d'Edgar Poe. Aristide Bruant est la figure emblématique du lieu.
02-014626
Zawiski Edouard (actif fin 19e siècle-début 20e siècle)
Paris, musée Carnavalet
Page
sur 2
Affichage
Résultats par page
Sélection active
Gérer mes sélections